Les communautés religieuses exigent davantage de protection pour les réfugiés

Pour la première fois, juifs, chrétiens et musulmans publient une déclaration commune sur les réfugiés. Les communautés religieuses représentées au sein du Conseil suisse des religions invitent leurs membres à s’engager en faveur des réfugiés. En même temps, elles en appellent à l’État et au monde politique en leur enjoignant d’assumer leurs responsabilités face aux besoins des réfugiés.

 


Le paysage religieux de la Suisse a changé au cours des dernières décennies; il est devenu multiple. Comment des êtres qui tiennent pour vraies et justes des choses très différentes peuvent-ils vivre ensemble? Nombreuses sont les personnes en Suisse que cette question préoccupe. En outre, le danger dans le contexte international actuel est que la religion soit utilisée pour justifier des prétentions de puissance et pour légitimer violence et guerre. C’est dans ce cadre que le Conseil suisse des religions (SCR) a été fondé le 15 mai 2006. Le Conseil se compose de personnalités dirigeantes des trois Églises nationales, de la communauté juive, la Métropole orthodoxe et d’organisations islamiques qui ont chacune été mandatées par leurs autorités suprêmes. Contribuer au maintien et à la promotion de la paix religieuse en Suisse, promouvoir la compréhension et la confiance entre les responsables des communautés religieuses, parler les uns avec les autres plutôt que les uns à propos des autres, constituent quelques-uns des objectifs de cette plateforme de dialogue. Le SCR doit également être un partenaire de contact pour les autorités fédérales.

Actualité

A l’occasion du Dimanche des réfugiées, le Conseil suisse des religions appelle à la solidarité avec toutes les personnes déplacées.

zerbrochenes Flüchtlingsboot
© Unsplash, Christoph Enden

Dans le monde, plus de 100 millions d’êtres humains sont en fuite. Ils sont chassés par la guerre ou les persécutions ou encore aspirent à assurer de meilleures conditions de vie à leurs familles et à eux-mêmes. Nombreux sont ceux qui ce faisant mettent leur vie en danger. Ces personnes ont besoin de notre aide, qu’elles soient en perdition sur les mers ou retenues dans des camps de réfugiés ou qu’elles essaient de s’intégrer dans notre société. lire plus…

Le CSR soutient la manifestation du 2 avril 2022 en faveur de la paix – 13h30, Schützenmatte, Berne

Le Conseil suisse des religions (CSR) condamne l’aggression russe contre l’Ukraine. La guerre et les souffrances incommensurables infligées aux habitantes et habitants de ce pays et aux millions qui doivent s’enfuir se poursuivent. Le sang répandu en Ukraine est comme un cri de douleur qui monte vers le ciel. Il est de notre devoir de manifester notre solidarité avec les victimes en Ukraine, les personnes en fuite frappées par l’épouvante et l’insécurité et celles qui ont trouvé refuge en Suisse et dans les pays voisins. Il est aussi de notre devoir de témoigner notre respect à celles et ceux qui, en Russie, s’opposent à la guerre. C’est pourquoi le Conseil suisse des religions soutient la manifestation pour la paix du 2 avril 2022 à 13h 30, à Berne (Schützenmatte). lire plus…